Pourquoi la tour de Pise est-elle penchée ?

Comparez et trouvez vos activités voyage
Pourquoi la tour de Pise est-elle penchée ?

Pise est célèbre à travers le monde pour sa fameuse tour penchée. Mais savez-vous quelle est la raison de cette inclinaison ?

Celle que l’on connaît sous le nom de tour de Pise est en réalité le campanile de la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption. Située sur la place des Miracles, Piazza dei Miracoli en version originale, elle est le monument le plus célèbre et le plus photographié de Pise. Difficile de se rendre en Toscane sans faire un crochet par cette petite ville et sa place classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La tour dont la première pierre a été posée en 1173 est la raison majeure pour laquelle les touristes se pressent à Pise dont elle est l’emblème. Au-delà de sa belle architecture romane le succès de ce monument est dû à son étonnante inclinaison. Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi la tour de Pise est penchée ? Voici quelques éléments de réponse.

La construction de la tour en cause

La tour de Pise est actuellement penchée d’un peu plus de 3 degrés vers le sud. Si l’angle d’inclinaison n’a pas toujours été le même, le monument a commencé à pencher très peu de temps après avoir été érigé.

Tour de Pise penchée

Crédit photo: Flickr – Softeis

Ce sont en effet les caractéristiques mêmes du terrain qui sont en cause et qui dès le départ ont fait pencher le campanile. Celui-ci a été construit sur une plaine alluviale c’est à dire constituée d’alluvions (sédiments anciens, débris), un sol riche en eau pouvant entraîner des affaissements de terrain. Ce serait alors une roche sédimentaire du nom de marne, sensible à l’eau et favorisant les instabilités de pente, qui expliquerait pourquoi la tour de Pise est penchée. D’autres hypothèses évoquent quant à elles un défaut de fondation.

Une tour qui n’en finit pas de bouger

Continuant de s’affaisser doucement, la tour de Pise avait dû être fermée au public en 1990. D’importants travaux avaient alors été entrepris en 1993 dans le but de sécuriser le bâtiment. Blocs de plomb au sol, bretelles pour tenter de stopper l’effondrement, micro-excavation sur la partie nord des fondations, tout avait été mis en œuvre pour sauver le campanile qu’on pensait alors voué à la chute.

Contrepoids en plomb sur la Tour de Pise

Les contrepoids en plomb sur la Tour de Pise en 1998 – Crédit photo: Wikimedia – Rolf Gebhardt

Les travaux s’avérèrent payant puisqu’en 2003 la tour avait récupéré 50 cm de son inclinaison soit l’aspect qu’elle pouvait présenter à la fin du XVIIIème siècle. Plus étonnant, des experts ont noté qu’entre la fin des travaux et 2013 le campanile avait récupéré de lui-même 2,5 cm d’inclinaison. Il semblerait qu’après avoir penché pendant des centaines d’années la tour de Pise ait subitement décidé de se redresser !

Ce mouvement spontané de redressement de la tour est en réalité la conséquence des interventions débutées en 1993. Dans un sens comme dans l’autre il semblerait que la tour de Pise n’en ait pas fini de bouger et de nous faire tourner la tête !

Crédit photo principale : Flickr – Andy Hay

Les activités à faire dans cette ville
A voir aussi dans la rubrique Pise
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi
Retrouvez également Generation Voyage gratuitement par mail et sur votre smartphone: