Le Monastère Saint-Georges dans la vallée Wadi Qelt

Comparez et trouvez vos activités voyage
Le Monastère Saint-Georges dans la vallée Wadi Qelt

En Cisjordanie, un monastère du 4ème siècle se cache dans une vallée isolée

Wadi Qelt est un canyon rocheux situé dans le désert de Judée en Cisjordanie, désert qui débute près de Jérusalem et se termine près de Jéricho, non loin de la mer Morte. Dans cette vallée isolée et aride, un monastère du 4ème siècle s’accroche dangereusement aux parois rocheuses. Initialement construit autour d’une grotte, le monastère s’agrandi durant le 5ème siècle lorsqu’un moine orthodoxe grec, Gorgias de Koziba, habita l’endroit.

Le Monastère Saint-Georges, Wadi Qelt, Cisjordanie

Le monastère Saint-Georges a été créé au 4ème siècle, lorsque des ermites cherchaient à vivre les même expériences que des prophètes : selon la légende, le prophète Élie se serait déjà reposé dans une de ces grottes en se rendant dans le Sinaï. Le monastère grec orthodoxe a été construit à la fin du 5ème siècle après JC par Jean de Thèbes, dont ce dernier est devenu un ermite et se déplaça de l’Egypte à la Syrie-Palestine (nom de l’ancienne province de Judée) en 480 après JC. Le monastère a été appelé Saint-Georges d’après le plus célèbre moine qui vivait sur ​​le site, Gorgias de Koziba (on le nomme d’ailleurs parfois « monastère de Saint-Georges de Choziba).

Le Monastère Saint-Georges, Wadi Qelt, Cisjordanie

Le monastère a été détruit en l’an 614 par les Perses qui ont balayé la vallée et massacré les quatorze moines qui habitaient là. Les os et les crânes des moines martyrs sont encore visibles aujourd’hui dans la chapelle du monastère. Après l’invasion perse, le monastère resta abandonné pendant près de 500 ans jusqu’à ce que des restaurations soient effectuées par des croisés au 12ème siècle. Mais après leur expulsion, le monastère retomba en désuétude. En 1878, un moine grec, Kalinikos, s’installa ici et restaura le monastère, l’achevant en 1901.

Le Monastère Saint-Georges, Wadi Qelt, Cisjordanie

Saint Georges fait partie des nombreux monastères d’origine byzantine qui sont éparpillés dans ces collines rocheuses, où aucune femme ne peut entrer. On compte en effet de nombreux monastères dans le désert de Juda.

Le Monastère Saint-Georges, Wadi Qelt, Cisjordanie

Le Monastère Saint-Georges, Wadi Qelt, Cisjordanie

Le Monastère Saint-Georges, Wadi Qelt, Cisjordanie

Le Monastère Saint-Georges, Wadi Qelt, Cisjordanie

Le Monastère Saint-Georges, Wadi Qelt, Cisjordanie

Le Monastère Saint-Georges, Wadi Qelt, Cisjordanie

Comment se rendre au Monastère Saint-Georges ?

Le monastère est situé à une trentaine de kilomètres de Jérusalem sur la route historique entre Jérusalem et Jéricho, qui est parallèle à la vallée. Un pont piétonnier enjambe le Wadi Qelt (qui s’écoule au printemps) et relie le monastère à la route.

Il faut d’abord se rendre à Mitzpe Jéricho, quasiment à mi-chemin depuis Jérusalem, puis prendre la direction de la gorge Wadi Qelt. Prenez à droite au bout d’1 kilomètre. Descendez sur une petite route pendant 5 km environ, en longeant le Wadi avec la vallée sur votre gauche (200 m de dénivelé). Tournez ensuite à gauche en direction du monastère, des bédouins vous proposent d’y aller à dos d’âne. Vous pouvez y aller à pied. Pensez à prendre beaucoup d’eau et n’oubliez pas que selon la période de l’année, il fait nuit très tôt (en fin d’année notamment).

Sources photos et texte : Wikipedia, Amusing Planet

A voir aussi dans la rubrique Explorer le monde
A voir aussi dans la rubrique Religion
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi
Retrouvez également Generation Voyage gratuitement par mail et sur votre smartphone: