Les Rocky Mountain Oysters, un plat à priori délicieux

Comparez et trouvez vos activités voyage
Les Rocky Mountain Oysters, un plat à priori délicieux

Un plat délicieux même quand on sait d’où cela vient

Tout ce qui marche, nage, rampe, ou vole peut être mangé. Il suffit d’avoir une large ouverture d’esprit et un estomac qui vous le permet. Bien sûr, certaines personnes sont capables de tout manger. Les Rocky Mountains Oysters (littéralement « les huîtres des Rocheuses », la fameuse chaîne de montagnes du centre-ouest des Etats-Unis), également connues sous le nom de « huîtres des prairies », « tendre entrejambe du Montana », « caviar du cow-boy », ou encore « bœuf endiablé », sont de véritables gourmandises dans le Western.

Mais que sont exactement les Rocky Mountain Oysters ?

rocky mountain oysters

Flickr – wallyg

Elles sont cette partie du taureau qui est retirée pendant sa jeunesse afin qu’il puisse ainsi être plus docile, plus charnu, et se comporter de manière moins virile. Lorsque les veaux sont marqués, les testicules sont coupés et jetés dans un seau d’eau. Ils sont ensuite pelés, lavés, roulés dans la farine et le poivre, et frits dans une poêle. En France on appelle ça des animelles.

Ils sont considérés comme étant une authentique spécialité et un délice gustatif. À l’instar d’autres abats, les Rocky Mountain Oysters peuvent être cuits de diverses manières : entièrement frits, coupés en larges ou fines lamelles, ou marinés.

Rocky Mountain Oysters

Source – www.mattnager.com

Manger les organes génitaux des animaux remonte à l’Antiquité romaine, où l’on croyait que la consommation de l’organe d’un animal sain pourrait soigner l’organe correspondant de la personne malade. En raison de cette croyance, cette pratique s’est poursuivie jusqu’à nos jours, en particulier en Asie, où les organes génitaux des animaux sont considérés comme un aphrodisiaque. Elle fut également très populaire en Europe.

rocky mountain oysters

Source – goatshowdoc.com

Les gens originaires de la région des Rocky Mountain ne sont pas trop délicats. Les festivals de « testicules » sont organisés chaque année au printemps et à l’automne dans le Montana. Si vous ne pouvez pas vous rendre à l’un de ces festivals, de nombreux restaurants et bars dans le Montana, l’Idaho, et le Kansas servent les Rocky Mountain Oysters toute l’année.

Comment préparer les Rocky Mountain Oysters ?

Si la spécialité vous tente, vous pouvez la cuisiner vous-même.

rocky mountain oysters

Source – blog.cookingchanneltv.com

1. Avec un couteau bien aiguisé, divisez la peau très dure qui entoure chaque testicule. Retirez la peau (vous pouvez enlever la peau facilement si les testicules sont gelés, puis pelez-les pendant la décongélation). Soit vous préférez les cuisiner entières soit vous les coupez en lamelles. Placez-les dans une grande casserole avec assez de bière pour les submerger, couvrez, et laissez reposer 2 heures.

2. Dans un bol, mélangez les œufs, la farine, la semoule de maïs, le sel et le poivre.

3. Retirez les testicules de la bière, égouttez-les, et faites-les paner soigneusement avec le mélange de farine. Puis, dans une grande casserole profonde, chauffez l’huile à 190 degrés. Faire frire 3 minutes ou jusqu’à coloration dorée (jusqu’à qu’ils remontent à la surface). Égouttez sur du papier absorbant.

4. Servir chaud avec la sauce de votre choix (épicée de préférence).

rocky mountain oysters

Flickr – Sklathill

Finalement, ça a l’air appétissant ! Tout le monde pourrait le manger sans savoir ce que c’est réellement. Le mangeriez-vous ?

Les activités à faire dans cette ville
A voir aussi dans la rubrique Etats-Unis
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi
Retrouvez également Generation Voyage gratuitement par mail et sur votre smartphone: