Logo Generation Voyage

Latitude Zéro : 40 000 km autour du monde

Latitude Zéro : 40 000 km autour du monde

Un tour du monde d’aventurier

La rubrique « Tour du Monde » commence donc par la présentation du tour du monde le plus extrême et difficile qu’un homme ai pu réaliser : Mike Horn, un explorateur et aventurier d’origine suisse et sud-africaine a fait le tour de la planète en suivant l’Équateur (sur la latitude zéro), et ceci sans utiliser aucun moyen de transport à moteur.

Comme on peut s’en rendre compte sur cette carte, l’Equateur traverse des océans, et des régions difficiles (climat, relief, guerre, insécurité politique, etc…) qui rendent le challenge encore plus compliqué. Mike Horn est un ancien lieutenant des forces spéciales sud-africaines et est devenu au fil du temps un expert des exploits dans des conditions extrêmes (descente de l’Amazone en hydrospeed en 1997, tour du monde en suivant le cercle polaire de 2002 à 2004, ascension des monts Gasherbrum I et Gasherbrum II en 2007, et d’autres expéditions…). C’est en 1999 qu’il se lance dans cet incroyable défi de faire le tour du monde (40 000 km) en suivant la ligne de l’Equateur.

carte du monde avec ligne de l'equateur

Il nomme ainsi son expédition Latitude Zéro.

Un tour du monde en 6 étapes sur 1 an et demi

Le 3 juin 1999, il part du Gabon à l’ouest du continent africain pour rejoindre le Brésil de l’autre côté de l’Océan Atlantique. Pour l’anecdote, lors du départ, la coutume est de casser une bouteille de champagne sur la coque du bateau. Trois fois il essaya, trois fois la bouteille ne se brisa pas. Comme il l’indique dans son livre, certains auraient vu cela comme un mauvais présage, mais lui y vit trois océans à franchir. Il mit 19 jours pour parcourir les quelques 7 800 km de l’Océan Atlantique, seul sur son trimaran.

latitude zero

La plus longue étape (en temps) fut la traversée du continent sud-américain où il dû évoluer à pied, à vélo, et en canot gonflable. Sur ce continent, il passa deux sommets de plus de 6 000 m dans les Andes, la forêt amazonienne où il s’est fait mordre par un serpent après quoi il est resté aveugle pendant 4 jours, la remontée du Rio Negro… Il fut capturé par des narco-trafiquants en Colombie, puis par l’armée. Notez qu’il se nourrissait en chassant sa propre nourriture. Il parcouru la distance de 3 626 m en 5 mois et 4 jours.

latitude zero

Depuis l’Equateur (pays) il traversa ensuite l’Océan Pacifique jusqu’à l’île de Bornéo en Asie, après être passé par les îles Galapagos, et avoir traversé pendant 2 mois et demi plus de 16 000 km.

2 200 km en 2 mois et une semaine lui on été nécessaires pour traverser les îles indonésiennes jusque celle de Sumatra pour arriver au bord de l’Océan Indien. Cette région étant très sauvage, ponctuée de nombreux volcans. Il fit cette partie en bateau et à pied principalement.

Puis de Sumatra, il traversa l’Océan Indien jusqu’en Somalie, en passant notamment par les îles Maldives. Une distance d’un peu plus de 3 900 km parcourue en 2 mois et 4 jours.

latitude zero

Pour rejoindre son point de départ, le Gabon, il dû traverser, pour sa dernière étape, l’Afrique. A pied, à vélo, en canoë, et en canot gonflable, il échappa à la mort (tempête sur le lac Victoria, condamnation à mort par des militaires rebelles, etc…). Il mit 4 mois pour faire les 4 200 km restants.

latitude zero

Mike Horn raconte tout dans son livre Latitude zéro : 40 000 Km pour partir à la rencontre du monde, qui est vraiment saisissant. Je vous invite largement à lire son récit pour comprendre ce qui l’a poussé à réaliser un tel challenge, dans lequel il a risqué sa vie, mais qui au final lui a appris bien des choses. Vous pouvez acheter son livre pour connaître l’ensemble de l’histoire de son parcours incroyable.

latitude zero livre

Toutes les photos proviennent du site officiel de Mike Horn : mikehorn.com.

A voir aussi dans la rubrique Préparer un tour du Monde
A voir aussi dans la rubrique Extrême
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi
Retrouvez également Generation Voyage gratuitement par mail et sur votre smartphone: