Logo Generation Voyage

8 endroits de la planète à voir avant qu’il ne soit trop tard

8 endroits de la planète à voir avant qu’il ne soit trop tard

8 sites naturels ou historiques en voie de disparition

Des sites naturels parmi les plus fascinants de la planète sont menacés de profonde modification voire même de disparition. En cause : l’activité humaine et le réchauffement climatique. Le compte à rebours est enclenché, ne tardez pas à les ajouter à votre « to-do-list »…

La forêt amazonienne (Amérique du Sud)

Forêt Amazonienne

Flickr – CIAT

Dite « poumon vert » de la planète, la plus grande forêt tropicale du monde, répartie sur pas moins de cinq pays (Brésil, Equateur, Pérou, Colombie, Venezuela), a malheureusement vu sa surface et sa biodiversité diminuer. Des études estiment que 17% de la forêt ont disparu ces 35 dernières années sous l’effet de la déforestation. Les scénarios les plus pessimistes prévoient sa disparition d’ici 2150.

Les Neiges du Kilimandjaro (Tanzanie)

Kilimandjaro

Wikimedia – Viault

Partout, les glaciers régressent et la situation est grave pour ceux du plus haut sommet africain. En un siècle, ils ont perdu 80% de leur surface. Pour certains, si le réchauffement se poursuit à ce rythme, les neiges du Kilimandjaro disparaîtront complètement d’ici à 2020.

La Grande Barrière de Corail (Australie)

Barriere de Corail

Crédit Photo : Steinchen

Le plus grand récif corallien de la planète est victime de plusieurs phénomènes :

– Les cyclones tropicaux, au nombre de 43 depuis 1985, l’ont fortement dégradée
– La prolifération d’une étoile de mer dite invasive (appelée « l’acanthaster pourpre » ou encore « couronne d’épines ») qui dévorent les coraux
– Le réchauffement climatique qui provoque des blanchissements coralliens

Selon les experts, la reconstitution du corail n’est pas impossible mais prendrait beaucoup de temps. Et d’après eux, si le Pacifique poursuit sont réchauffement, la Grande Barrière de corail aura presque totalement disparu d’ici à 2050.

Les Maldives (Océan indien)

Maldives en voie de disparition

Wikimedia – Adaaran Club Rannalhi

La grande majorité de cet archipel de 1200 îles est établie à moins d’un mètre au-dessus d’un océan dont les eaux montent (dû à la fonte de la couverture de glace au Groenland et en Antarctique, et au réchauffement des eaux – l’eau chaude ayant un volume supérieur à l’eau froide) ! Selon certaines prévisions, il se pourrait que 80% des terres maldiviennes soient englouties sous les eaux à la fin du siècle. Leurs habitants sont gravement menacés, et certains se réfugient déjà en Australie ou en Inde. Des îles de l’Océan Pacifique subissent les mêmes dangers.

Tombouctou (Mali)

Tombouctou, Mali

Flickr – Juan Manuel Garcia

Aux portes du désert du Sahara, ce haut lieu du savoir islamique pourrait bientôt disparaître sous les sables. En effet, le désert détruit la végétation alentour, met les réserves d’eau à rude épreuve et endommage les constructions.

Venise (Italie)

Vue satellite Venise Italie

Source : Apple Maps

La Sérénissime et ses canaux sont victimes de la montée du niveau de la mer. Cela n’est pas nouveau pour les Vénitiens, qui luttent contre les inondations depuis la création de la ville, mais aujourd’hui la catastrophe est plus proche que jamais. Le projet MOSE (acronyme italien pour « module expérimental électromécanique »), démarré en 2003, prévoit l’installation de vannes pour retenir les marées hautes, mais sans garantie de succès.

Babylone (Irak)

Babylone Irak

Wikimedia – Aziz1005

Ce site archéologique mondialement connu est menacé par le développement de l’industrie pétrolière. La construction d’un oléoduc a causé des dommages importants au site en creusant un tunnel de 1550 mètres de long pour faire acheminer des produits pétroliers du sud du pays vers Bagdad.

Louxor (Egypte)

Louxor

Flickr – Jean-Pierre Dalbéra

Les fameuses antiquités de Louxor sont sous la menace de la remontée des nappes phréatiques, favorisée par l’essor de l’agriculture irriguée.

Avez-vous visité ces sites ? Prévoyez-vous de le faire ?

A voir aussi dans la rubrique À partager
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi
Retrouvez également Generation Voyage gratuitement par mail et sur votre smartphone: