Dormir dans une maison troglodyte en Anjou

Comparez et trouvez vos activités voyage
Dormir dans une maison troglodyte en Anjou

Au cœur de l’Anjou, partez à la rencontre des mystérieux souterrains

Bientôt les vacances estivales qui arrivent… Alors cette année, pourquoi ne pas tester un séjour insolite et totalement dépaysant sans sortir de la France ?

Datant de la préhistoire, les maisons troglodytes peuplent plusieurs régions de France, notamment en Alsace et en Anjou : il s’agit d’un habitat creusé directement dans la roche ou les montagnes. Généralement, il s’agit de roche comme le calcaire, le grès ou encore le tuffeau pour les roches situées en bord de Loire. Ce genre d’habitat comporte de grands avantages, en premier lieu cette capacité à maintenir l’endroit frais en été et à température ambiante en hiver.

Ainsi, cet héritage de plusieurs siècles a été conservé en France mais surtout réhabilité, et aujourd’hui il est possible de séjourner dans un habitat troglodyte.

Entre maisons d’hôtes et châteaux de la Loire

Au programme, chambres d’hôtes et logement chez l’habitant pour ressentir au mieux ce logement d’antan, mais aussi hôtels de charme avec spa et piscine. Certaines habitations sont situées jusqu’à 100 mètres de profondeur. De superbes habitations sont présentes dans toute la région d’Anjou et du Val de Loire, notamment à proximité des célèbres châteaux de la Loire, l’idéal pour allier voyage culturel et relaxant.

Plusieurs sites internet recensent ces divers hôtels et maisons d’hôtes dans la région, notamment le site de l’Office du tourisme de Saumur ou le site www.anjou-resa.com. Les prix par nuit commencent aux alentours de 55 euros pour deux et peuvent aller jusqu’à environ 200 euros. Certains logements sont idéaux pour un séjour romantique, d’autres sont aussi parfaits pour des vacances entre amis car ils peuvent héberger jusqu’à 15 personnes.

Un musée a également ouvert ses portes dans une maison troglodyte, afin d’en savoir plus sur cet habitat souterrain fascinant. Plus d’informations sur le musée sur www.pierre-et-lumiere.com

Crédit photo principale : Flickr – Nicolás Boullosa

A voir aussi dans la rubrique Insolite
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi