Découvrir Sainte-Marie entre farniente et fiesta

Comparez et trouvez vos activités voyage
Découvrir Sainte-Marie entre farniente et fiesta

Visiter l’île Saint-Marie au Madagascar

Se prélasser tranquillement dans un endroit paradisiaque combinant à la fois forêts primitives, plages de sable fin et mer turquoise tout en grignotant des fruits exotiques, tellement savoureux. Qui n’a jamais rêvé de passer de tels moments ? Toutes ces conditions sont réunies pour faire de l’île de Sainte-Marie un lieu de vacances idylliques. Comment l’atteindre ?

L’île de Sainte-Marie est le deuxième îlot touristique de Madagascar après Nosy-Be. Elle est située dans l’océan indien, à environ 10 km des côtes nord-est de la grande île. Comme elle a été très peu visitée auparavant, les faunes et flores endémiques de cette destination touristique sont restées intactes. Un littoral resté dans son état naturel et une mer cristalline encerclent ce jardin paradisiaque de 200 km² pour former un tableau digne d’une carte postale.

Île Sainte-Marie, Nosy Boraha, Madagascar

Crédit photo: Wikimedia – Larre

Comment aller à Sainte-Marie depuis la grande île ?

Pour atteindre Sainte-Marie, on peut :

– Prendre un avion en partance d’Antananarivo, la Capitale des Malgaches. Des vols réguliers d’Air Madagascar desservent l’île chaque jour.
– On peut aussi prendre un vol direct à Toamasina, le grand port de Madagascar, pour rejoindre Ambodifotatra, l’unique aéroport de cet îlot de 30 000 âmes.
– Il est aussi possible de débarquer sur les côtes de Sainte-Marie avec un canot à moteur ou une vedette. Les opérateurs locaux de Soanierana Ivongo, une petite localité sise à une vingtaine de kilomètres de Toamasina, proposent le trajet pour quelques milliers d’ariary.

Les Saints-mariens vivent de la pêche et de l’agriculture vivrière. Une grande variété de crustacés et de fruits de mer ainsi que de succulents fruits tropicaux, entre autres, des papayes, bananes, mangues, litchis, cocos et corossols se vendent à très bas prix sur les étals des maraîchers. Après les dégustations des spécialités locales ou durant les pauses entre les activités de découverte et les sports nautiques, on se laisse facilement tenter par les jus naturels, sorbets et glaces aux parfums extraordinaires qu’on peut consommer sans modération durant un séjour à Sainte-Marie.

Au retour, n’oubliez pas d’emporter des fruits frais et des gousses de vanille ou de cannelle ainsi que des clous de girofles et du café moulu qui sont vendus à des prix abordables dans toute l’île.

Crédit photo principale : Libertalia

A voir aussi dans la rubrique Madagascar
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi