Découverte de cités médiévales dans la jungle du Cambodge

Comparez et trouvez vos activités voyage
Découverte de cités médiévales dans la jungle du Cambodge

Près du site d’Angkor Wat, les fouilles archéologiques ont pris un nouveau tournant: d’anciennes villes majeures ont été détectées dans la jungle et certaines seraient même plus grandes que la capitale du pays elle-même.

Vous avez certainement tous entendu parler de l’histoire de l’adolescent qui pensait avoir trouvé une cité Maya perdue et qui finalement s’est révélé être une fausse information. Cette fois-ci, il s’agit d’une vraie découverte dont nous allons vous parler et elle est d’une ampleur impressionnante. En effet, des archéologues ont trouvé sous la jungle du Cambodge plusieurs cités médiévales qui risquent de révéler de nombreux secrets sur les anciennes populations qui ont vécu en Asie du Sud-Est. Explications dans cet article.

Une technique de recherche très sophistiquée

On peut dire que Damian Evans est un archéologue qui a réussi sa carrière, puisqu’il est à la tête d’une des plus grandes découvertes de ces 50 dernières années concernant la civilisation angkorienne. Ce peuple est à l’origine d’un royaume historique majeur, dans la péninsule indochinoise, qui a marqué le continent il y a de nombreux siècles en arrière. Il reste donc de multiples traces de leur existence qui n’ont toujours pas été révélées au grand jour. Pour les retrouver, les chercheurs utilisent une avancée technologique: un laser aéroporté de pointe au nom de lidar qui permet de détecter des zones enfouies grâce à des ondes lumineuses. Du haut d’un hélicoptère, les rayons lasers fouillent la surface de la planète pour enregistrer des données sur cette dernière et mettre en place une imagerie détaillée de celle-ci.

D’anciennes cités asiatiques enterrées sous la jungle

Cet outil révolutionnaire a permis de découvrir d’anciennes cités médiévales dans la région d’Angkor au Cambodge. Les premières informations les concernant ont été publiées dans le Journal of Archaeological Science. Grâce à ces nouvelles zones détectées autour des temples, les scientifiques espèrent en savoir plus sur le déclin de l’empire au 12 ème siècle mais surtout sur le mode de vie de ce peuple à l’époque, et notamment leur gestion de l’eau car ils avaient déjà mis au point des systèmes hydrauliques.

Carte, Fouilles archéologiques, Cambodge

Les nouvelles trouvailles en rose / Crédit photo: Damian Evans – Journal of Archaeological Science

L’archéologue australien s’est exprimé sur cette recherche: « Nous avons découvert des villes entières sous la forêt dont personne ne connaissait l’existence. Nous avions toujours imaginé que durant l’Antiquité, des grandes villes entouraient les monuments. Mais maintenant, on peut les voir, avec des précisions incroyables et en certains endroits, pour la toute première fois ».

Crédit photo principale : Flickr – Mark Fischer

A voir aussi dans la rubrique Cambodge
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi
Retrouvez également Generation Voyage gratuitement par mail et sur votre smartphone: