Sur la route… de la California State Route 1

Comparez et trouvez vos activités voyage
Sur la route… de la California State Route 1

Visitez la Californie à travers la route mythique California State Route 1 de Los Angeles à San Francisco.

Les routes mythiques, ce n’est pas ce qui manque aux Etats-Unis. Pays où la voiture est reine, le road-trip fait partie de l’ADN des voyageurs qui veulent sortir des sentiers battus. Et ça tombe bien, puisque celle que l’on explore aujourd’hui nous emmène dans l’un des plus beaux endroits du pays: la côte pacifique californienne avec la « California State Route 1 ».

À ne pas confondre avec la « US route 1 », qui remonte de la Floride à la frontière canadienne, la Route 1 californienne, surnommée également « California Dream Road », fait pratiquement 900 kilomètres de long. Elle passe évidemment par les deux métropoles mondialement connues: Los Angeles et San Francisco. C’est le moment de démarrer votre cabriolet rutilant, les cheveux au vent, les lunettes de soleil sur le nez et d’attaquer un voyage incroyable, du Sud vers le Nord.

Los Angeles

Pour faire cette route, Los Angeles constitue un point de départ idéal. Non seulement les vols depuis l’Europe sont directs et réguliers, mais c’est également un point de passage obligatoire pour tous les voyageurs qui passent par les grands parcs nationaux de l’Ouest, ou les plus aventureux qui viendrait de Chicago par la Route 66.

Même si techniquement, la Route 1 débute (ou se termine selon le sens) au sud de la ville, dans la commune de Dana Point, c’est à L.A. que commencera vraiment votre voyage. La ville est immense et offre de nombreuses choses à voir, à faire, à goûter, à sentir et à expérimenter.

California State Route 1, Los Angeles

Crédit photo: Wikimedia – Marshall Astor

Pour n’en citer que quelques unes, le célèbre Hollywood Boulevard rend un hommage forcément très prononcé au cinéma, avec son fameux Walk of Fame, ses nombreuses boutiques pour touristes, ses personnages déguisés prêts à se faire prendre en photo moyennant quelques dollars, ou encore le Grauman’s Chinese Theatre et ses fameuses empreintes des stars immortalisées dans le ciment.

California State Route 1, Hollywood Boulevard, Kodak Theatre

Crédit photo: Wikimedia – Diliff

Los Angeles, c’est aussi la visite des studios Universal, où le cinéma rencontre un parc d’attractions incroyable, Venice Beach et son ambiance multiculturelle très californienne, Santa Monica et ses magnifiques plages, Rodeo Drive et ses magasins de luxe, Beverly Hills et ses maisons de stars…

route 66, Santa Monica Beach, Los Angeles

Crédit photo: Wikimedia – Dehk

Bref, prévoir au moins trois jours est un minimum pour avoir un aperçu de la ville. Une fois que vous êtes rassasié, la Route One vous attend.

Santa Barbara

Première étape après avoir quitté Los Angeles, située deux heures au nord, Santa Barbara est évidement une ode à la fameuse série télévisée des années 80 qui a fait rêver toute une génération. La ville est plantée au bord de l’océan et cultive un côté très « cool ». C’est à la fois une station balnéaire, une ville au climat exceptionnel et une belle cité résidentielle à la riche histoire. Un endroit où il fait bon vivre et où on peut agréablement y passer une à deux journées.

California State Route 1, Santa Barbara Riviera

Crédit photo: Wikimedia – pinker.wjh.harvard.edu

Son port et ses plages sont parfaites pour une belle promenade, mais pour en apprendre davantage sur la culture et les racines de la ville, c’est du côté de la Mission de Santa Barbara qu’il faudra se tourner où l’on touche du doigt l’histoire des pères missionnaires des 18 et 19e siècles.

California State Route 1, Mission Santa Barbara

Crédit photo: Wikimedia – Bernard Gagnon

Solvang

La route va ensuite vous mener à une jolie étape, à seulement 45 minutes de Santa Barbara, un peu plus à l’intérieur des terres. Solvang est une petite ville fondée en 1911 par des Danois qui ont créé ici, de toute pièce, un décor typique du Danemark. Centre-ville très soigné, maison colorée, ambiance très touristique et surprenante où l’on goûte à une ambiance très différente de la Californie des cartes postales. Certes, ça peut faire un peu décor en carton-pâte style Disneyland, mais ça vaut tout de même le coup d’œil. Difficile de trouver à y dormir pour un prix modeste, mais si vos moyens vous le permettent, cela peut-être une bonne étape pour une nuit avant de repartir le lendemain matin.

California State Route 1, Solvang

Crédit photo: Wikimedia – bossco

Los Alamos

À seulement 20 minutes de route de Solvang, retour ici dans le grand ouest américain avec ce minuscule village presque perdu de Los Alamos. Il n’y a pas grand chose à voir, et c’est pour ça que c’est un détour indispensable. Ancien arrêt de diligence au 19e siècle, ce village sent bon l’Amérique profonde du Poney Express, de la ruée vers l’or et des pionniers qui vinrent s’installer dans l’Ouest. Dans l’unique rue, l’hôtel historique vaut vraiment le détour.

California State Route 1, Los Alamos, Union Hotel

Crédit photo: Facebook – 1880 Union Hotel and Saloon

L’Union Hotel sera votre étape pour une nuit ou un repas unique, à moins que vous ne préféreriez ce B&B Victorien incroyable aux six chambres et à la décoration éclectique :

California State Route 1, The Victorian Mansion, Los Alamos

Crédit photo: The Victorian Mansion at Los Alamos

Au final, c’est un village presque fantôme, vaguement poussiéreux, totalement authentique et réellement unique.

Hearst Castle

La Route One s’enfonce à présent dans la nature et serpente entre côte Pacifique, forêts denses et falaises abruptes. Votre prochain arrêt sera la visite d’un lieu à la fois incroyable et improbable: un château démesuré, complètement fou, aux multiples styles et inspirations, qui appartenait à un magnat de la presse: William Hearst.

California State Route 1, Hearst Castle

Crédit photo: Flickr – Justin Vidamo

Les travaux débutèrent en 1922, mais ne furent jamais vraiment terminés. À la tête d’une des plus grosses fortunes américaines, Hearst voulait ce qu’il y a de plus beau. Au final, c’est un château de 115 pièces, dont 38 chambres et 41 salles de bain, avec des piscines, jardins et autres extravagances incroyables.

California State Route 1, Hearst Castle, Neptune Pool

Crédit photo: Wikimedia – Taty2007

La visite permet d’en apprendre plus sur la vie de cet homme qui a notamment inspiré le film Citizen Kane d’Orson Welles, sorti en 1941 et considéré comme le meilleur de tous les temps.

Big Sur

En reprenant la route vers le Nord, vous approchez de Big Sur, qui est le nom donné à l’une des plus belles régions traversées par la Route One. C’est sauvage, exalté, préservé, coincé entre falaises, océan, forêts de séquoias et criques rocheuses aux vagues impressionnantes. On est ici en plein dans le mythe de la Route 1. Ces paysages ont inspiré des communautés diverses d’artistes, d’écrivains et de hippies venant s’installer ici, loin de tout regard, dans une communion parfaite avec la nature.

California State Route 1, Big Sur

Crédit photo: Wikimedia – Joseph Plotz

La route serpente dans les collines, longe la côte, surplombe l’océan et vous emmène dans un voyage unique à faire à votre rythme. La route n’est pas large et il faut prendre le temps d’en profiter et de s’arrêter le plus possible pour immortaliser ces moments. Parmi les monuments de cette portion de la route, le fameux Bixby Bridge est particulièrement photogénique.

California State Route 1

Crédit photo: Flickr – Giuseppe Milo

De nombreux parcs sont situés de part et d’autre de la route. Des « state parks » gérés par l’État de Californie qui proposent randonnées, camping, balade et détente en pleine nature. Parmi ceux-ci le Andrew Molera State Park avec un beau sentier qui mène à une plage sauvage typique de Big Sur.

Le Julia Pfeiffer Burns State Park abrite de jolies chutes d’eau, les seules de la côte californienne, qui tombent dans l’océan. Un vrai paysage de rêve dans lequel vous pourrez passer quelques nuits sous une tente, si l’expérience vous tente.

California State Route 1, McWay Falls, Big Sur

Crédit photo: Wikimedia – King of Hearts

Monterey

Jolie petite station balnéaire, Monterey marque la fin de la région de Big Sur et un retour à la civilisation. La ville est surtout connue pour son aquarium qui est l’un des plus grands et des plus beaux de toute l’Amérique du Nord. Une visite à faire absolument avec beaucoup d’animations prévues pour toute la famille.

California State Route 1, Monterey Bay Aquarium

Crédit photo: Wikimedia – Cam Vilay

Toujours à Monterey, faites un crochet par le « 17 mile Drive ». C’est une route qui fait le tour de la péninsule et qui passe par des paysages typiques de la côte californienne et traverse des magnifiques quartiers où les villas de millionnaires côtoient les greens de golf et les beaux panoramas sur l’océan.

California State Route 1, Lone Cypress, 17 mile drive

Crédit photo: Wikimedia – Tuxyso

San Francisco

Mondialement connue pour ses paysages urbains, ses collines, son style de vie et son pont suspendu, la ville de San Francisco propose ce que la Californie peut offrir de meilleur. Une ville qui se parcourt très agréablement à pied ou en transports en commun et qui semble presque familière, tant ses monuments et ses points de vue se sont imposés dans les films et séries américaines. Le premier d’entre-eux, est évidement le Golden Gate Bridge. Loin d’être un simple pont, c’est une icône, à la fois immense, majestueux et poétique.

California State Route 1, Golden Gate Bridge

Crédit photo: Wikimedia – RyanJWilmot

Trônant dans la baie de San Francisco, la célèbre et sinistre prison d’Alcatraz accueille aujourd’hui les voyageurs pour une visite incroyable. L’occasion de marcher dans les pas du mythe, d’Al Capone à l’évasion mystère de Frank Morris et des frères Anglin, en passant par le film de Clint Eastwood ou du plus récent « Rock » avec Nicolas Cage et Sean Connery.

California State Route 1, Prison d'Alcatraz

Crédit photo: Panoramio – Seima I

C’est au centre-ville de San Francisco que vous pourrez découvrir de magnifiques exemples d’architectures uniques et très différentes, de la Transamerica Pyramid à Union Square en passant par Chinatown ou Haight-Ashbury.

California State Route 1, Painted Ladies, San Francisco

Crédit photo: Wikimedia – King of Hearts

La ville propose aussi plusieurs musées de classe internationale, de belles ambiances dans les différents quartiers de la ville ou encore, à quelques kilomètres du centre, la visite de la célèbre université de Stanford.

California State Route 1, Université de Standford

Crédit photo: Wikimedia – King of Hearts

Trois à quatre jours sont un minimum pour visiter San Francisco et en profiter pleinement. Pour la plupart des voyageurs, ce sera d’ailleurs votre étape finale pour repartir en Europe. Les puristes, ou ceux qui ont le temps, poursuivront plus au nord sur Fort Bragg pour réellement parcourir la route one californienne jusqu’au bout.

Et si l’aventure vous a plu, rien ne vous empêche de continuer votre voyage le long de la côte Pacifique pour remonter jusqu’à Seattle ou même Vancouver, au Canada. Mais ça aussi, c’est une autre histoire !

Crédit photo principale : Flickr – Giuseppe Milo

Les activités à faire dans cette ville
A voir aussi dans la rubrique Los Angeles
A voir aussi dans la rubrique Road trip
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi