Flickr - Manu_H

Guide touristique Cuba

Retrouvez tous les articles Generation Voyage - Cuba

Les guides touristiques Cuba

Tourisme - Cuba

  • Capitale : La Havane
  • Langue officielle : Espagnol
  • Population : 11 163 934
  • Hymne National : La Bayamesa
  • Monnaie : Peso Cubain (CUP)
  • Fête nationale : 1er janvier
  • Pays frontaliers :

Pourquoi visiter Cuba?

Au beau milieu des Caraïbes, Cuba est la plus grande île. Son archipel est situé juste au Sud de la Floride et Miami. Cuba est forcément attachée à son histoire: on pense à Che Guevara, Fidel Castro, et puis ses relations avec les États-Unis et l’embargo… Mais ce qu’on retient le plus ici, ce sont les traces de l’époque coloniale espagnole et son influence, et l’accueil à bras ouverts des cubains. Le peuple est partagé entre ceux qui ont vécu la Révolution Cubaine de 1959, et la jeunesse qui se tourne vers l’avenir et souhaite un monde meilleur (comprenez : s’exiler). Cuba a donc deux visages distincts: celui d’un peuple pauvre (qui se débrouille comme il peut) et à la liberté limitée (qui tend à s’améliorer), et celui des paysages de rêve, d’ambiances musicales, et de traditions.

Vous l’aurez compris, l’après Fidel Castro va faire du bien aux cubains. Pour vous, touristes et voyageurs, Cuba est un eldorado : La Havane vous charmera dans son atmosphère typique années 50. Vous y testerez notamment les meilleurs cigares. Vos découvertes ne s’arrêteront pas là puisque l’île regorge de sites coloniaux et de plages magnifiques. Vous ne repartirez pas de Cuba sans regrets !

Activités à Cuba

Ce qu’il faut visiter à Cuba :

La Havane: La meilleure façon de découvrir La Havane est de déambuler dans ses ruelles pavées, comme celles de la vieille ville (Havana Vieja) qui est classée au Patrimoine de l’Unesco. La Cité des Colonnes est un chef d’oeuvre d’architecture coloniale par moments nuancée par les vieilles voitures américaines colorées. Vous découvrirez les plus belles rues (ex: Calle Obispo), et les plus belles places (ex: Plaza Vieja) au son de la salsa. Côté cuisine, vous trouverez dans le centre de bons restaurants et pourrez y déguster une langouste. La Havane est à visiter sans modération.

Trinidad: À Cuba, il n’y a pas que des plages. Et Trinidad vous fera les oublier un jour ou deux. Cette petite ville est vraiment un bijou ! Elle fut très en vue à l’époque coloniale lorsqu’elle abritait les belles villas d’exploitants de sucre. Aujourd’hui, Trinidad est restée bloquée en arrière, vous n’y trouverez aucun signe de modernité. Classée elle aussi à l’Unesco, vous la découvrirez de la même manière que la capitale, en flânant dans les ruelles. La Plaza Mayor sera votre point de départ. Faites connaissance avec la population, en discutant et saluant : les gens ici sont très sympathiques. À seulement quelques minutes en voiture, le Massif de l’Escambray est parfait pour se ressourcer tant la nature y impose ses droits.

Varadero: Réel paradis sur terre pour les uns, simple lieu touristique pour les autres, Varadero est quoi qu’il en soit la station balnéaire la plus réputée du pays. Vous trouverez sur place tout le nécessaire pour y séjourner (hôtels, restaurants, clubs, etc…) et bien sûr sa plage et son eau turquoise, bordée de cocotiers. Si vous passez une partie de vos vacances à Varadero, profitez-en pour aller faire un tour à Cayo Blanco et Cárdenas.

Cayo Coco: Ce nom vient de l’ibis blanc, un oiseau rare qui vit sur l’île et que les cubains nomment coco. C’est un endroit très vert pour sa forêt et ses mangroves, et blanc pour son sable sur les quelques kilomètres de plage. Cayo Coco est un abri pour les oiseaux (flamants roses particulièrement), mais aussi pour les plongeurs et les férus de sports nautiques. C’est également une bonne occasion d’y goûter les fruits de mer et les dernières prises de pêche.

Guardalavaca: Pas vraiment encore atteinte par le tourisme massif, Guardalavaca est idyllique pour aller à la plage et bronzer, et ne rien faire d’autre. De nouveau, c’est un site propice aux activités liées à l’eau. Rendez vous au parc Bahia de Naranjo pour avoir la chance de nager avec les dauphins.

Cienfuegos: Fondée par des français il y a bien longtemps, cette petite ville industrielle n’a, a priori, rien d’exceptionnel. Pourtant, Cienfuegos est surnommée la Perle du Sud en raison de sa situation parfaite dans la baie de Jagua. En vous baladant, vous prendrez des petites ruelles qui vous plongeront dans une ambiance de village. Prenez l’air dans le jardin botanique, ou un verre sur la place El Parque José Martí, ou quelques jetons dans les casinos du quartier Punta Gorda. La ville de Santa Clara, à un peu plus d’1h de route, est un must : c’est en ce lieu que El Che a été inhumé.

Santiago de Cuba: La deuxième ville du pays est vraiment intéressante. Dans un décor montagneux et maritime à la fois, Santiago a des airs de grand village. Sa population est la plus métissée qu’il soit avec un mélange caribéen, français, espagnol, africain, indien et même asiatique ! C’est vraiment un régal de séjourner ici, notamment aux abords du centre minuscule. Son carnaval, en juillet, est rythmé au Son cubain, le style musical qui a vu le jour ici. Tout près, vous vous devez d’effectuer le pèlerinage à la basilique Notre Dame de la Charité du Cuivre, ou même pousser jusqu’à Baracoa en passant par Guantánamo.

Holguín: Dans l’Est de l’île, Holguín n’est pas un arrêt obligatoire, mais vous pouvez vous rendre dans la plus grande brasserie de Cuba, et tirer profit d’être dans le coin pour aller voir le port de Gibara et sa baie, ou bien Banes.

Camagüey: Très charmante, cette cité coloniale est réputée pour ses jarres. Marcher dans les rues sera encore une façon d’admirer les églises, les architectures, etc… Dans la province de Camagüey, se trouvent les îles de Cayo Sanibal et Santa Lucia (Nord), et Cayo Caguama (Sud).

Pinar del Río: La province de Pinar del Río accueille la culture du tabac. C’est ici qu’on cultive les feuilles qui enrobent les cigares. Côté paysage, vous ne manquerez pas la vallée de Viñales et ses petites montagnes, ainsi que la flore étonnante qui la colore. Sur la route, arrêtez vous à Las Terrazas, María la Gorda, et Soroa. Si vous voulez observer les coraux, Cayo Levisa est accessible en bateau.

Commentaires de la rédaction

On le dit et on le répète, l’accueil des locaux est vraiment chaleureux, c’est vrai. Cependant, la pauvreté les poussent à guetter le moindre dollar. C’est compréhensible mais toutefois assez agaçant d’être « assaillit » toute la durée d’un séjour. Ici, les gens gagnent un salaire d’environ 15$ par mois. Il n’est donc pas étonnant que vous soyez amené à alimenter l’économie parallèle qui s’est développée: repas chez l’habitant (souvent bien meilleur qu’en restaurant, où le prix pour les langoustes ou homards sont très corrects), achat de rhum et de cigares à moitié prix, pourboires divers dans la rue, etc… Les travailleurs reçoivent leur maigre salaire en peso cubain, qui vaut 25 fois moins que le peso convertible (CUC) que vous utiliserez. Un peso convertible vaut à peu près un dollar.

Un voyage à Cuba, c’est aussi un voyage dans l’histoire. Au delà des sites touristiques incontournables, vous pouvez vous rendre au bord de la baie des cochons où eu lieu le débarquement manqué des exilés cubains, et dans les villes liées à la révolution cubaine. De manière générale, Cuba et les droits des cubains sont en train de changer. Mais les choses devraient être différentes après la mort de Fidel Castro (il a eu 87 ans en août 2013). Visiter Cuba après ne serait peut-être plus pareil. Autre chose : il n’est pas recommandé de parler du régime castriste avec les cubains, ni même de le critiquer. Ce serait mal vu.

Concernant la culture du pays, essayez avant de partir de lire des livres et regarder des films (ou documentaires) sur Cuba afin de vous imprégner du sujet. Sur les écrans, Fraise et Chocolat est un classique. Regardez également le documentaire Buena Vista Social Club du groupe de musique éponyme pour habituer votre oreille à la musique cubaine. Sur place, n’oubliez pas de ramener avec vous du rhum local, des cigares, et des CD d’artistes cubains.

Quel budget prévoir pour Cuba

Le coût de la vie à Cuba est très différent selon les endroits où vous séjournez. Les lieux touristiques seront toujours plus chers qu’ailleurs. N’hésitez pas à négocier le montant de vos achats, c’est une pratique courante. Vous pouvez calculer votre budget voyage à Cuba selon votre profil voyageur grâce à notre outil :

Calculez votre budget voyage

Réservez vos activités - Cuba au meilleur prix

Vous avez réservé votre vol et votre hôtel pour Cuba? Pour gagner du temps sur place et faire des économies, notre comparateur vous permet de trouver les meilleurs prix pour les activités touristiques - Cuba : billet d'entrée aux monuments et musées incontournables, visites guidées, City Pass, excursions, etc. Pour comparer les activités - Cuba, utilisez la barre de recherche ci-dessous :





Retrouvez également Generation Voyage gratuitement par mail et sur votre smartphone: