Guide voyage Brésil

Retrouvez tous les articles Generation Voyage - Brésil
commons.wikimedia.org - Cheiro de lysoformBelo Horizonte Palácio da Alvorada, BrasiliaBrasilia commons.wikimedia.org - MorioCuritiba Flickr - Marcus ZorbisFortaleza Flickr - Guilherme JófiliRecife Flickr - seier+seierRio de Janeiro Flickr - Bruno GirinSalvador Sao paulo budget voyageSao Paulo
commons.wikimedia.org - Diogo Dubiella

En détails - Brésil

  • Capitale : Brasilia
  • Langue officielle : Portugais
  • Population : 193 946 886
  • Hymne National : Hino Nacional Brasileiro
  • Monnaie : Real R$ (BRL)
  • Fête nationale : 7 septembre
  • Pays frontaliers : Guyane (France), Suriname, Guyana, Venezuela, Colombie, Pérou, Bolivie, Paraguay, Argentine, Uruguay

Pourquoi visiter le Brésil?

Cinquième plus grand pays du monde en superficie, le Brésil est aussi une nouvelle puissance économique. Mais c’est surtout un pays plein de contrastes, et comme on a pu souvent le lire, de démesure. On peut déjà le vérifier en visitant la capitale Brasília et son design inspiré, ou encore les nombreux sites naturels que propose le Brésil : les chutes d’Iguaçu, la forêt Amazonienne et le fleuve qui l’arrose, l’Amazone. Les villes gigantesques de Rio de Janeiro et São Paulo où la vie ne semble jamais s’arrêter. Le Brésil est aussi souvent associé à la fête et au football, avec entre autres les carnavals dont celui de Salvador.

Quand on présente le Brésil, on s’arrête souvent aux sites les plus touristiques et les villes phares. Pourtant ce géant pays a bien d’autres visages à vous montrer dans des régions parfois même reculées. Vous serez surpris de l’opinion que vous vous ferez contrairement à ce que vous avez pu voir et entendre à la télévision ou lire dans les magazines. Passez le cap, réservez enfin vos billets d’avion pour le Brésil, et allez découvrir une autre culture, rencontrer des gens accueillants, et visiter des paysages de rêve. Vous ne serez pas déçu du voyage !

Activités au Brésil

Ce qu’il faut visiter au Brésil :

Les sites naturels :

Chutes d’Iguaçu: Ces chutes spectaculaires tiennent aussi lieu de frontière avec l’Argentine. Classées au patrimoine mondial de l’Unesco, les quelques 200 chutes sont un véritable trésor naturel. La plus grande chute s’élève à 90 mètres. Ce site se visite à pied, grâce à des installations spécialement créées, en zodiaque, duquel vous reviendrait trempé, ou, plus étonnant, en hélicoptère pour survoler les cascades depuis les airs. La forêt subtropicale environnante contient une faune et une flore toutes aussi impressionnantes.

L’Amazonie: L’une des dernières régions sauvages de notre planète couvre 60% du territoire brésilien. L’Amazone qui s’écoule à travers cette immense forêt est navigable, et un séjour dans cette région est parfait pour les amoureux de la nature, des animaux et de la pêche en eau douce. Les villes de Manaus et Belém seront une bonne approche pour visiter le cœur de l’Amazonie par la suite. Ne manquez pas l’île de Marajó et sa vie sauvage. Attention à la saison des pluies de janvier à juin.

Pantanal: La région du Pantanal fait frontière avec la Bolivie et est traversée par de nombreux fleuves et rivières, ce qui en fait la zone la plus humide sur terre. Visiter ce parc naturel est l’occasion d’aller à la rencontre des animaux du Brésil tel le Jaguar. De la même manière qu’un safari en Afrique, vous pouvez ici vous balader en cheval ou en bateau.

Parc National dos Lençóis Maranhenses: Dans le Nord-Est du pays, près de São Luis vous ne pouvez pas passer à côté de Barreirinhas et des Lençóis Maranhenses, des dunes de sable blanc à perte de vue entre lesquelles reposent des lacs. Elles ressemblent à des draps, d’où le nom des « draps du Maranhao« . Au programme : trip inoubliable en 4×4 pour vous rendre aux dunes et balade en bateau sur le Préguiças.

Île de Tinharé et Boipeba: Situé au sud de Salvador, l’archipel de Tinharé possède certainement quelques unes des plus belles plages du monde. On peut aisément encore trouver des plages désertes sauf en haute saison où les touristes affluent et où les prix grimpent. Le village de Morro de São Paulo et son phare seront votre point d’arrivée sur l’île de Tinharé où il n’y a pas de circulation hormis les voiturettes appartenant aux multiples pousadas (petits hôtels de charme). Un peu plus difficile d’accès, l’île de Boipeba est elle, bien plus préservée que sa voisine et le calme est davantage apprécié. Sur l’ensemble de l’archipel, la forêt tropicale est omniprésente, tout comme la faune (colibris entre autres).

Autres sites à visiter: Le Parc national de la Chapada Diamantina dans l’état de Bahia avec ses randonnées entre canyons et hauts plateaux.

L’archipel de Fernando de Noronha au large de Natal et Fortaleza est très préservé des touristes ce qui permet d’apprécier ce paradis pour la plongée libre.

La baie d’Angra dos Reis, au Sud de Rio, est composée de 365 îles, dont l’Ilha Grande pour se baigner sur les plages parmi les plus belles du Brésil.

Entre São Paulo et Rio se trouve la côte montagneuse de Costa Verde sur laquelle vous roulerez entre forêt, plages, et îles magnifiques.

Au nord de Salvador de Bahia, la côte de Coco s’étend sur 200km et est constituée de cocotiers et d’eucalyptus.

Les villes brésiliennes :

Rio de Janeiro: La cidade maravilhosa est encore plus belle que vous pouvez l’imaginer. Un cadre magnifique dans lequel la ville de Rio se marie parfaitement : les plages mythiques de Copacabana et Ipanema, le Pão de Açúcar (Pain de Sucre), la montagne du Corcovado avec au sommet le Christ-Rédempteur qui guette la baie de Guanabara. Allez faire un tour au Jardin Botanique de Rio depuis lequel vous pouvez accéder à la forêt de Tijuca. À voir aussi le lagoa Rodrigo de Freitas, la lagune au Sud de la ville.

Après avoir visité tous ces sites essentiels, n’oubliez pas d’aller boire une ou deux Caïpirinha et sortir pour profiter de la vie nocturne à la rencontre des cariocas (habitants de Rio). Pour les amoureux du football, le Maracanã est ouvert aux visites, et pour ceux qui souhaite fêter le carnaval de Rio, cela se déroule mi-février.

São Paulo: Troisième ville mondiale en population, la ville tentaculaire de São Paulo apparaît effrayante à première vue. Bruyante, polluée, rues noyées par la foule, il est en effet difficile de s’y retrouver. Prenez néanmoins le temps de découvrir la capitale économique du Brésil qui présente de nombreuses curiosités et surprises. Tout d’abord, vous serez étonné par sa gastronomie aux influences japonaises, libanaises, et italiennes. La ville est également parsemée d’œuvres d’arts aux designs créatifs, et de musées, ce qui en fait aussi la capitale culturelle du pays. C’est l’endroit idéal pour faire du shopping. Allez reprendre votre souffle au Parque Ibirapuera situé en plein centre-ville.

Brasília: Bâtie à la fin des années 50, la capitale du Brésil, Brasília, a été victime de la folie des hommes, si l’on puis ainsi dire, à en juger sa position géographique et son style architectural : loin de tout, la ville est une oeuvre d’art, plutôt futuriste pour l’époque de sa construction. La ville vaut le détour, mais se visite assez vite.

Manaus: Ville perdue dans la forêt amazonienne au confluent du Rio Negro et de l’Amazone, Manaus a longtemps vécu du caoutchouc (« l’or mou ») ce qui explique la richesse de son style bourgeois. Son Teatro Amazonas est vieux de plus d’un siècle. Un peu plus à l’Est de la ville un phénomène étonnant se produit : l’eau noire du Negro coule côte à côte avec l’eau jaune de l’Amazone. Elles se mélangent seulement bien plus loin.

Salvador de Bahia: La ville de Salvador est culturellement et originairement métissée. L’ancienne première capitale du Brésil est célèbre pour son carnaval et aussi son vieux-centre le Pelourinho où il est recommandé d’aller y faire un tour les mardis soir pour sa fête locale. Ajoutez à cela un littoral hors du commun et vous voilà dans l’une des plus belles villes brésiliennes. C’est le point de départ parfait pour aller visiter le village de Praia do Forte ou l’archipel de Tinharé évoqués plus haut. Complétez votre feuille de route avec une nuit ou deux dans le complexe hôtelier de Costa do Sauipe.

Fortaleza: Très touristique mais peu culturelle, Fortaleza est surtout agréable pour son soleil toute l’année (bien qu’il se couche très tôt chaque jour : 17h), et ses plages comme celle de Praia da Iracema (où vous pouvez y déguster des crevettes) ou plus loin, Praia do Futuro. Vous pourriez plutôt vous organiser des escales sur plusieurs jours à Jericoacoara (280km au nord), Cumbuco (30 minutes), et Morro Branco ou Canoa Quebrada (à l’Est).

Natal: Créée le 25 décembre 1599, le nom de Natal fût donc logique pour ses fondateurs les portugais. La ville possède de nombreuses plages de toutes sortes pour s’y détendre comme pour y pratiquer des sports improbables comme la conduite de buggy par exemple. Allez voir la ville de Pipa très en vogue.

Recife: Divisée par deux rivières, Recife et sa vieille ville regorgent de chapelles et d’églises. Au bord de l’Océan Atlantique, vous aurez le choix niveau plage. Tout proche, le village d’Olinda avec ses petites ruelles est somptueux.

Maceió: Que de relaxation dans la ville de Maceió où vous aurez l’embarras du choix pour vous baigner et dormir sous les cocotiers. Si vous daignez changer votre serviette de plage, choisissez celle de praia do Frances.

Belém: Située dans l’embouchure de l’Amazone, Belém et ses mixes architecturaux valent le coup d’œil.

São Luis: Seule capitale d’état au nom d’origine français, São Luis est une ville coloniale dont le centre historique a conservé tout son charme. Un must pour vous rendre au Lençois.

Belo Horizonte: Fondée à la fin du 19ème siècle, la ville de Belo Horizonte n’a pas autant d’attraits que ses semblables mais sa qualité de vie et son activité culturelle méritent de s’y attarder. Classée au patrimoine culturel par l’Unesco, la petite ville animée d’Ouro Preto est très intéressante.

Curitiba: La structure de la ville ainsi que la population de Curitiba est très européanisée. La ville comporte de nombreux parcs. Tous ces critères lui offre un statut de ville modèle au Brésil.

Culture, événements, et actualité :

Le Brésil est un pays d’avenir et lors de la première décennie de ce millénaire, nous a vu la croissance du géant lusophone exploser. L’organisation de nombreux événements sportifs comme la Coupe du Monde de Football 2014 ou encore les Jeux Olympiques de Rio 2016 n’ont fait qu’élever le coût de la vie de ce pays magnifique.

Les brésiliens sont adorables et accueillants, vous n’aurez donc pas de mal à vous entendre avec eux. La barrière de la langue se brisera assez vite si vous y mettez du votre. Attention toutefois à la sécurité, dans les grandes villes surtout, où de récentes manifestations ont parfois été violentes. L’organisation de la Coupe du Monde au Brésil ne réjouissant apparemment pas tout le monde. D’ailleurs le contraste de richesse est parfois très net entre les populations ce qui vous incitera à laisser vos papiers et effets personnels à votre hôtel lorsque vous irez vous balader à la plage ou en ville.

Côté culture et tradition, vous ne vous ennuierez pas ! La nation du football est aussi celle de la fête et du carnaval. Le panel des danses (capoeira, bossa nova, samba…) est aussi large que celui des boissons (caïpirinha, cachaça, bières gelées, guaranà…). Vous aurez accès à une kyrielle de fruits de la passion (açaí, guaraná…) et de plats typiques (feijoada, churrasco, rodizio…). Ajoutez à ceci un climat digne de sa réputation et des paysages parfois indescriptibles, et vous n’avez plus qu’à réserver vos billets d’avion.

Quel budget prévoir pour le Brésil

Vous pouvez calculer votre budget voyage au Brésil selon votre profil voyageur grâce à notre outil. Un petit conseil : pendant la Coupe du Monde, le coût de la vie au Brésil risque d’augmenter sensiblement. Choisissez donc un profil voyageur bien au dessus du « Sac à dos » ou « Touriste » pour rendre votre calcul budget sur place plus réaliste.


Plus d'infos voyage - Brésil



Retrouvez également Generation Voyage gratuitement par mail et sur votre smartphone: