7 anciens palais de dictateurs où passer une nuit

Comparez et trouvez vos activités voyage
7 anciens palais de dictateurs où passer une nuit

Dormir dans l’ancien palais d’un dictateur, ça vous dit ?

Les dictateurs sont les pires chef d’État. Pour le définir correctement, un dictateur exerce seul le pouvoir politique d’un pays, sans séparation des pouvoirs. Malgré tout ce qu’on peut lui reprocher, il y a une chose qu’un tyran fait de mieux : être un bon vivant. Et tandis que l’or et le champagne coulent à flot et les tableaux de renom ornent les murs, le peuple, souvent, s’appauvrit. Mais qu’arrive t’il au palais fantaisiste d’un despote impitoyable après qu’il ait été renversé ? Il est transformé en hôtel, bien sûr. Du moins, voici 7 cas qui le sont ou l’on été.

JW Marriott Grand Hotel à Bucarest, Roumanie

JW Marriott Bucharest Grand Hotel

Crédit – facebook.com/JWMarriottBucharest

Dictateur : Nicolae Ceaușescu
Bien que Ceauşescu fut exécuté avant qu’il ait pu séjourner dans cette immense bâtisse, Marriott le rafla 10 ans après sa mort pour faire de la grande demeure un hôtel de 400 chambres. Il est construit derrière le Palais du Parlement (anciennement appelé « maison du Peuple »), qui possède 1100 pièces réparties sur 12 étages, un hall long de 100 mètres et quatre niveaux souterrains, avec en plus un bunker nucléaire énorme. L’hôtel 5 étoiles Marriot est donc plus petit mais reste imposant.

Intercontinental Berchtesgaden Resort, Allemagne

Intercontinental Resort Berchtesgaden

Crédit – hotelscombined.com

Dictateur : Hitler
Dans le but de reconnecter la région avec sa tradition du 19ème siècle (pré-nazie), la terre qui abritait autrefois la retraite montagnarde d’Hitler dans les Alpes bavaroises a été transformée en un hôtel de luxe de 138 chambres en 2005. Il est situé près du Nid d’aigle (Kehlsteinhaus) d’Hitler, que vous pourrez voir au sommet d’une montagne voisine.

Villa de Staline, Sotchi, Russie

Villa Datcha Staline Sotchi

Crédit – businessinsider.com.au

Dictateur : Joseph Staline
Staline était tellement attiré par le climat subtropical, les forêts luxuriantes et les vues sur la mer de Sotchi (vous rappelez-vous des Jeux Olympiques d’hiver de cette année ?), qu’il a tenté de transformer la ville en un centre de villégiature haut de gamme. Egalement appelée le « bosquet vert », la datcha de Staline a été construite en 1936. Aujourd’hui un musée, on peut y trouver les meubles originaux, un jeux d’échec et un billard, mais aussi une poupée de cire grandeur nature (1m67) du dictateur. Le restaurant sur place sert aussi ses plats locaux préférés.

Hotel Vila Bled, Slovénie

Hotel Vila Bled

Crédit – facebook.com/vilabled

Dictateur : Josip Broz Tito
Si il y a une chose que les dictateurs semblent avoir en commun (hormis le fait d’être dictateur), c’est ce penchant pour les lacs. Connu comme le dictateur « bienveillant », Tito commença à passer du temps dans cette résidence d’été sur le lac de Bled dans les années 1950. C’est devenu un hôtel et spa de luxe dans les années 1980.

Saint Katharine’s (Parmoor House), Henley-on-Thames, Angleterre

St. Katharine's, Parmoor

Crédit – srpf.org.uk

Dictateur : Zog Ier
Quand le roi Zog fut exilé d’Albanie après que Mussolini ait envahi le pays en 1939, il s’installa dans la maison de Saint Katharine (alors connue sous le nom de Parmoor House) avec sa femme hongroise et reine d’Albanie Géraldine Apponyi. En 1946, elle fut transformée en une retraite religieuse ouverte aux personnes de toutes les confessions. Construite dans le pittoresque parc de 5 hectares dans lequel la faune fourmille, la maison (qui a autrefois appartenu à l’ordre des Templiers) peut accueillir jusqu’à 24 personnes.

Grand Hotel a Villa Feltrinelli, Gargnano, Italie

Villa Feltrinelli Hotel

Crédit – germanblogs.de

Dictateur : Benito Mussolini
Plus de 30 000 m² de paradis au bord du Lac de Garde, pas étonnant que Mussolini ait pris cette maison par la force militaire à la famille Feltrinelli en 1943. Elle a été restituée à la famille après la Seconde Guerre mondiale et est devenue un hôtel de luxe (avec une gelateria à l’ancienne) dans les années 1990.

Palais Présidentiel Al-Hillah, Hilla, Iram

Palais présidentiel Al Hilla, Irak

Wikimedia – James Matise

Dictateur : Saddam Hussein
Bien sûr, ce ne serait peut-être pas le meilleur moment pour passer des vacances en famille en Irak, mais si vous deviez y aller, vous seriez au moins en mesure de dire que vous avez dormi dans le palais d’un dictateur très récent. En outre, vous pouvez rejoindre la foule de touristes qui visite chaque jour le palais pour voir notamment le dattier de Saddam Hussein: entouré par un mur de béton, les fruits étaient hors de portée de tout le monde sauf lui.

Dormir dans ces endroits est à votre goût ?

A voir aussi dans la rubrique Insolite
A voir aussi dans la rubrique Hotels
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi
Retrouvez également Generation Voyage gratuitement par mail et sur votre smartphone: