11 records météorologiques extrêmes

Comparez et trouvez vos activités voyage
11 records météorologiques extrêmes

Des records météo dans le monde entier

Alors que l’Amérique du Nord a récemment vu ses températures chuter très bas (jusqu’à -40°C dans le Minnesota), il nous semblait judicieux de rappeler quelques records météo qui sont survenus au cours de notre ère dans le monde entier. « Tout le monde est intéressé par les extrêmes : le plus chaud, le plus humide, le plus venteux, alors créer une base de données de records vérifiés professionnellement est utile pour tous » nous dit Randall Cerveny de l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM). Voici les records météo (températures, précipitations, et autres faits…) les plus extrêmes !

La température la plus basse : -93,2°C

Selon l’OMM, la température la plus basse jamais relevée a été -93,2°C, enregistrée en août 2010, à Vostok, Antarctique. Une absence de rayonnement solaire, un ciel clair, un air calme sans trop de vent pendant une longue durée et à haute altitude (3 420 mètres) ont expliqué ce froid glacial. En 1983, on avait déjà relevé une température de -89.2°C.

La température la plus haute : 56,7°C

Avec une moyenne élevée de 46,7°C en juillet, l’été dans la Vallée de la Mort en Californie peut être cuisant. Mais c’est celui de 1913 qui est entré dans le livre des records. La température maximale de 56,7°C a été reconnue officiellement la plus chaude jamais enregistrée au cours des dernières années, selon l’OMM.

La plus grande précipitation en une minute

Ce record est détenu par Unionville, dans le Maryland, où le 4 Juillet 1956, 31,2 millimètres de pluie sont tombés en une minute. Pour vous donner une idée, à Hong Kong, le signal de vigilance noir est hissé si la pluviométrie est supérieure à 70 millimètres en une heure.

La plus grande précipitation en 24 heures

La plus grosse précipitation en une journée a eu lieu avec le passage du cyclone Denise à Foc-Foc, sur l’île de La Réunion. Quelques 1,83 m de pluie est tombé en 24 heures, du 7 au 8 janvier 1966.

Le plus lourd grêlon

Le plus lourd grêlon a été découvert lors d’un orage de grêle à Gopalganj, au Bangladesh, le 14 Avril 1986. La tempête a tué 92 personnes et comprenait un grêlon qui pesait 1,02 kilos.

La plus longue période de sécheresse enregistrée

La période de sécheresse la plus longue de l’histoire a été mesurée en années. Il n’y a pas eu une seule goutte de pluie à Arica, au Chili, pendant plus de 14 ans, d’octobre 1903 à janvier 1918 : un total de 173 mois.

Plus haut geyser d’eau froide

Situé à Andernach, en Allemagne, Geysir Andernach souffle généralement de l’eau entre 30 et 60 mètres de haut. La plus haute éjection a atteint 61,5 mètres, le 19 Septembre 2002. Les geysers d’eau froide sont différents des geysers naturels d’eau chaude. L’eau froide souterraine surgit d’un puits foré. Le Andernach mesure bien plus de 350 mètres de profondeur.

antarctique

Flickr – benontherun.com

La route la plus froide

L’autoroute de la Kolyma (M56) en Russie est la route la plus froide sur Terre. Les températures ont une fois chuté à -67,7 degrés Celsius. Une section de la route longue de 2 031 km est appelée la « Route des Os » en mémoire aux prisonniers du camp de travail Sewostlag décédés pendant la construction de la route et qui ont été enterrés en dessous d’elle.

La plus grande banquise non polaire

Vous n’avez pas besoin de vivre dans les régions polaires pour être coincés au milieu d’une vaste banquise. La plus grande banquise en dehors des pôles est le Territoire du Yukon au Canada, qui se trouve à l’intérieur du Kluane National Park and Reserve grand de 21 980 km².

Le plus grand désert

Non, pas le Sahara. Un désert est défini comme étant un espace qui n’a pas ou très peu de précipitations. Le plus grand désert du monde est donc l’Antarctique, qui mesure 14 000 000 de kilomètres carrés et enregistre seulement 50 millimètres de précipitations par an. Le Sahara, qui représente 9,1 millions de kilomètres carrés, selon le livre Guinness des Records, est seulement le plus grand désert chaud.

Le lieu peuplé avec la température la plus basse

L’endroit habité le plus froid de façon permanente est le village sibérien de Oïmiakon, en Russie. La température a chuté une fois à -68°C en 1933, ce qui est également la température la plus froide enregistrée en dehors de l’Antarctique.

A voir aussi dans la rubrique Top
Répondre

Laisser un commentaire

Suivez-nous
A voir aussi
Retrouvez également Generation Voyage gratuitement par mail et sur votre smartphone: